lundi 10 octobre 2011

Pays basque, le temps n´est pas très clément, mais nous les attendons tous

Photo Alba

(...) la montagne n´est pas très accueillante ce matin, si tôt, mais vite un soleil magnifique nous a visité.
En effet les Pottoks (petits chevaux basques) descendent de la montagne où ils vivent en liberté tout l´année.
Les voilà qui arrivent, ils étaient bien une centaine.
Après une longue route, les bergers les ont rassemblés, un dur travail de recherche sur les pentes hardues de la Rhune (900 m).
En arrivant au village, ils essaient de maintenir un peu d´ordre à ces petits tout affolés car oui, certains sont très jeunes.
De l´émotion pour tous, petits et grands.



Photo Alba





Photos Alba

Ceux-là aussi sont sur les pentes de la Rhune, ils se portent bien.


Photo Alba

L´ancien boucher charcutier d´Ascain à la retraite s´est recyclé dans la pâtisserie, avec les pommes du pays.



Photo Alba

Elle est prête à déguster...



Photo Alba

Ils aiment ce pays.



Photo Alba



Photo Alba

Un des derniers...

18 commentaires:

  1. Ah des nouvelles de notre voyageuse!
    Quel plaisir de vous lire chère Alba. Profitez bien de ce séjour revigorant, savourer vos promenades, lisez vos auteurs favoris et gardez-nous de la tarte!
    Un fuerte abrazo madrileño
    Maia

    RépondreSupprimer
  2. Quels bons souvenirs tu réveilles là, Alba ! La Rhune et les pottoks me rappellent mes deux séjours à Sare. Et les fameux gâteaux basques, miam !

    RépondreSupprimer
  3. Toi aussi, tu l'aimes, ce pays, et tu nous fais partager cet amour...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Alba, très intéressant ton "reportage". Voilà bien des choses que j'ignorais. Il est vrai que c'est une région que je n'ai pas beaucoup fréquentée. Grâce à toi, les coutumes perdurent... Avant c'était la tradition orale qui avait ce rôle. Maintenant grâce à Internet et de bons narrateurs comme toi, nous prenons connaissance de ces rituels. Merci. Je te souhaite une bonne semaine. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  5. Ces petits Pottoks que j'aimais tant croiser sur les pentes de la Rhune.
    Je n'ai jamais assisté à cette manifestation.
    Quel dommage que le temps n'ai pas été de la partie.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Ce doit être émouvant de voir ces petits chevaux un peu perdus en dehors de leurs prés de montagne...
    Je les ai admirés par petits groupes au mois de juin alors que je montais en haut de la Rhune avec des copines avant de redescendre avec le petit train. Une magnifique balade à recommander...

    RépondreSupprimer
  7. un superbe automne, comme on les aime, avec des brumes, des cloches et des pommes !!

    RépondreSupprimer
  8. Doveva essere veramente bello veder passare i cavalli. Se hai altre foto faccele vedere. La torta ha un aspetto succulento e le foto sono belle. Ciao Alba.

    RépondreSupprimer
  9. Une belle page ce retour à la maison, là où poussent toutes ces fleurs !
    Bonne journée Alba !

    RépondreSupprimer
  10. Merci à vous toutes et tous.

    Peu de wifi, je ne peux suivre vos blogs.

    Belle semqine

    RépondreSupprimer
  11. la descente des ....j'allais dire alpages, mais chez toi cela porte un autre nom et puis des chevaux à la place des vaches c'est amusant
    En Haute Savoie c'est la fête aussi la descente avec les clarines qui tintent

    RépondreSupprimer
  12. Quel bonheur de vivre des moments semblables.
    C'est une journée qui aurait plu à Camille.

    RépondreSupprimer
  13. Le soleil sera dans les coeurs !
    Bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  14. L'arrivée de ces petits chevaux devait être palpitante, cela ne devait pas être une mince affaire de les maîtriser après la grande liberté connue à flanc de montagne. Ils ressemblent aux mustangs !
    Que c'est beau tous ces bleus qui font encore penser à l'été.
    Bonne semaine
    Danielle

    RépondreSupprimer
  15. ¡Cómo me gustaría ver eso! Gracias Alba, aquí tambien florecen los volubilis, pero no hay caballos salvajes ni ¡carniceros reciclados en pasteleros!
    Bon séjour.

    RépondreSupprimer
  16. En douceur de vivre ...bon mecredi

    RépondreSupprimer
  17. Un émouvant reportage, J'ai vu ces chevaux il y a des années lors d'une visite au pays basque

    RépondreSupprimer
  18. J'aime beaucoup les charcutiers qui se convertissent en pâtissiers !

    RépondreSupprimer