lundi 28 février 2011

Eclaircies, quand même...

Photo Alba

Petites marches, respirer...
Et le charme de découvrir des fleurs sauvages.


Photo Alba.


lundi 21 février 2011

Qui veut bien sonner la cloche ?

Pour Dominique qui m´a demandé de sonner la cloche pour elle, à ma prochaine visite à Toledo (je n´oublierai pas Dominique) et toutes celles et ceux qui seraient intéressés, après avoir fait un voeu à Nuestra Señora del Valle (Toledo), suite du billet précédent...
Durant ces deux prochaines semaines, le blog se ralentira. Je pars vers la France. A bientôt.
Il me sera difficile de vous écrire des commentaires, parfois.
video

samedi 19 février 2011

Dimanche matin, Toledo

Photo Alba

Une bonne excuse de revenir à Toledo lorsqu´une amie vient me voir.
Après la visite, j´aime revenir à la Ermita de Nuestra Señora del Valle (Chapelle de Notre-Dame de la Vallée) où nous avons une des plus belles vues de Toledo.
Anecdote :
La première fois que je suis venue à cette Ermita, j´entendais sonner la charmante petite cloche à tout bout de champ, je me suis aperçue qu´à chaque fois qu´une personne sortait, elle sonnait cette cloche.
Naturellement, j´ai demandé le pourquoi.
Ils m´ont expliqué que cette vierge qui n´est pas la patronne de Toledo est très vénérée, que l´on peut faire un voeu, il sera exaucé si l´on revient la voir.
Cet endroit est magique.

Puis, après cette visite, un bon Arroz con chopitos, jugo de perejil et ailloli (riz avec mini- chipirons, jus de persil et ailloli) dégusté à cette table termine merveilleusement la journée.
Photo Alba


Photo Alba

Photo Alba



Photo Alba





Photo Alba



Photo Alba






mardi 15 février 2011

Vue de Madrid depuis la Biblioteca Nacional.

Photo Fernando Manso.

Affiche Biblioteca Nacional
Exposition : La cuisine dans son encre (de calamar)
Parcours, évolution de la gastronomie et de la cuisine depuis le Moyen Âge jusqu´à nos jours ; manuscrits, livres, revues, photos, affiches, étiquettes publicitaires, musique, témoignages audiovisuels des restaurateurs espagnols les plus connus dont Ferran Adrià.
L´exposition aborde divers sujets sur la gastronomie, l´importance du bon usage de l´alimentation pour combattre les maladies que l´École de Salerno représente depuis l´an 1000, l´apparition des premiers traités sur l´hygiène etc...

mercredi 9 février 2011

Les Muses de la Villa Adriana de Tivoli au Museo del Prado

Photo Internet

Villa Adriana. Tivoli. Italia


Photo Internet
Villa Adriana. Tivoli. Italia

Vers 1500, furent découvertes 8 statues de marbre qui décoraient la scène du théâtre de la Academia a la Villa Adriana de Tivoli que fit construire l´empereur Adriano.
Elles datent de son règne (vers 130 ap. J.C ), ce sont des copies de modèles grecs du II ème siècle Av. J.C.

Vers 1670, ces statues furent achetées par la reine Christine de Suède (1626-1689)vivant à Rome, après avoir abdiqué.
Elles furent restaurées par Ercole Ferrata(1610-1686) et exposées dans le Palacio romano de Christine de Suède dans le Trastevere au Riario alla Lungara, futur Palacio Corsini.

Sébastien Bourdon. Christine de Suède. 1653
Museo del Prado. Madrid.


Giovanni Maria delle Piane. Elisabetta Farnese.
Galeria Nazionale. Parma.


Elisabetta Farnese (1692-1766), épouse du 1 er Bourbon régnant en Espagne, Felipe V (petit-fils de Louis XIV).

En 1725, Felipe V, roi d´Espagne et son épouse achetèrent la collection des Muses de Christine de Suède.
Elles seront exposées au Palacio de La Granja (Segovia. España)

Photo Internet
Collection royale. Museo del Prado. España.

Las Musas de la Villa Adriana de Tivoli président maintenant la nouvelle salle ovale du Museo del Prado. Madrid


Photo Internet

Une des Muses. Collection royale. Museo del Prado. Madrid


Photo Internet.

Une des Muses. Collection royale. Museo del Prado. Madrid.

En faisant ces recherches, le personnage de Christine de Suède m´a vivement intéressé, je publierai un billet sur elle.



lundi 7 février 2011

Après-midi au Museo del Prado. Madrid

Photos Alba
Click sur la photo, pour l´agrandir.

Velázquez domine et ces statues nous invitent à rentrer...
Un prochain billet sur certaines...

mercredi 2 février 2011

Février nostalgique... "Sa vie contenait un secret, celui du bonheur." écrivait Michel Tournier en citant Jacques-Henri Lartigue...

Photos Jacques-Henri Lartigue
Textes du livre Jacques-Henri Lartigue au pays basque. Edition Atlantica.

(...) "Sa vie contient un secret, celui du bonheur."

"Personne ne sait comme lui, jouir sans arrière-pensée de ce qui s´offre et oublier ce qui se refuse..."

Jacques-Henri Lartigue (1894-1986), photographe, écrivain-peintre français.

"Je ne suis pas photographe, écrivain-peintre, je suis empailleur des choses que la vie m´offre en passant." écrivait-il.

La côte basque où ses parents reviennent chaque année, l´inspire depuis l´enfance.

Guy d´Arcangues écrivait :

"Je n´ai fait la connaissance de Jacques-Henri Lartigue qu´en 1975. Une vraie rencontre. Il venait inaugurer une exposition de ses peintures à Biarritz. Je ne suis jamais devenu vraiment ami avec quelqu´un, aussi vite."

Il avait 83 ans et rayonnait de jeunesse. Auprès de lui, on ne goûtait que le bonheur, une certaine gourmandise du bonheur qui lui faisait l´oeil pétillant et la jeunesse communicative."

"Don exceptionnel qui était le sien et cette générosité du coeur qui émanait de toute sa personne."




Photo J. H. Lartigue

Robert Mallet Stevens (1886-1945), architecte. Quelques-unes de ses oeuvres : le casino La Pergola à Saint-Jean de Luz, villa Paul Poiret à Mézy-sur-Seine, villa Cavrois à Croix (Nord).

Photo.J. H. Lartigue.
Insolite présence près du Rocher de la Vierge à Biarritz.


Photo J. H. Lartigue.
Hendaye plage.




J. H. Lartigue.
Pic-nique au Pays basque.