lundi 7 mai 2012

Quand l´Art danse avec la musique. Les Ballets Russes de Diaghilev. (1909-1929) Vidéo de l´exposition.



Les Ballets Russes de Diaghilev, exposition à la Caixaforum de Madrid.
Collection de dessins, costumes remarquables prêtés par le Victoria and Albert Museum de Londres.
J´ai découvert tout un monde où les artistes de ce début du XXème siècle ont eu la possibilité de démontrer leurs talents grâce à Serguéi Pavlovich Diáguilev : Picasso, Juan Grís, Joán Miró, Chanel, Jose-María Sert, dessinateurs russes aussi dont les noms m´ échappent et les compositeurs : Stravinsky, Manuel de Falla (El Sombrero de tres Picos (le chapeau aux trois pics) et tant d´autres...
Les Ballets Russes se réfugièrent en Espagne entre 1914 et 1918 durant la première guerre mondiale.
Le roi d´Espagne Alfonso XIII les protégera, leur permettant de se représenter à Madrid, Barcelona et autres villes, il les aidera aussi à retourner à Londres.
Une exposition incontournable, à voir si vous en avez la possibilité.


       
Serguéi Pavlovich Diáguilev (Selichtchi1872 - Venise1929), critique d´art, mécène, imprésario, fondateur des Ballets Russes.



Costume des Ballets Russes.



Costume des Ballets Russes.



Costume pour l´Oiseau d´Or.




Serge Lifar en costume d´Icare.






Chanel et Serge Lifar.



Serge Lifar.



Serge Lifar.

Anna Pavlova.

Costume des Ballets Russes.



Bernard Buffet. Portrait de Serge Lifar



Picasso. Igor Stravinsky. 1920



Théàtre Mariinsky. Saint Pétersbourg.



August Macke. Les Ballets Russes.

LIEN pour visiter l´exposition :
http://obrasocial.lacaixa.es/nuestroscentros/caixaforummadrid/losballetsrusos_es.html

12 commentaires:

  1. Une très jolie publication... J'ai passé un agréable moment.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Diaghilev a rendu au ballet sa valeur d’art universel
    Encore un très joli billet
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Diáguilev... Magnifique sujet !
    Le tableau de Macke date de 1912, il est insipé de Carnaval.
    La ligne noire sur les yeux du danseur et le cou de sa partenaire m'a intriguée. En y regardant de plus près, j'ai fini par comprendre qu'il s'agit du masque d'Arlequin et des cheveux de Colombine !
    Ça me rappelle la tache noire sur l'œil de l'enfant dans La leçon de piano de Matisse (quand j'étais ado, j'ai mis quelques années avant de comprendre qu'il s'agit de l'ombre du barreau de la fenêtre !).
    Merci pour ce passionnant reportage et bonne journée, Alba

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lire "il est inspiré de Carnaval" (pardon pour cette faute de frappe)

      Supprimer
  4. Merci pour ce billet de toute beauté qui mêle Danse et Art ...
    Gros bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  5. Merci chères amies de votre visite.

    J´avais oublié de joindre le vidéo de l´exposition, c´est fait.

    RépondreSupprimer
  6. Comme j'aimerais voir cette expo, tu as beaucoup de chance. Rendre hommage à un tel talent est une nécessité pour que le présent soit toujours plus beau. Belle journée Alba. brigitte

    RépondreSupprimer
  7. LOVELY PICS:) I really like your blog and I want to follow, do you have twitter or FB??

    If you want some swedish decor inspiration, you can check out my blog:)
    Have a great week.

    LOVE Maria at inredningsvis.se
    (Sweden)

    RépondreSupprimer
  8. Chère Alba

    Je me suis encore régalée à vous lire.
    Que de créativités!
    je prendrai le temps de regarder la vidéo.
    Merci pour ce lien.
    Amitiés.
    Miss

    RépondreSupprimer
  9. Merci Plumes d´Anges pour tes gentils commentaires.
    Bienvenue María sur mon blog.
    Et à toi Miss pour ta fidélité et ta présence.

    RépondreSupprimer
  10. Quando el arte baila con la musica ! Un joli programme pour une exposition ! Un beau partage !
    Belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
  11. Une bien élégante exposition, légère et inventive... des photos superbes aussi

    RépondreSupprimer