dimanche 8 juillet 2012

"Cancionero de Palacio" al atardecer (à la tombée de la nuit) au Real Palacio-Monasterio del Escorial. Madrid


Photo Alba




Photo Alba

Il est 8 h du soir, on ne le dirait pas avec cette clarté incroyable, j´arrive donc pour le concert "Cancionero de Palacio" donné par l´ensemble "Capella de Ministrers" au Real Palacio Monasterio de San Lorenzo del Escorial.
Cancionero de Palacio, poésies musicales (458) recueillies dans un manuscrit datant de l´époque des Rois Catholiques (1474-1516).
C´est une musique qui n´a pas encore subi les influences française et italienne.
Parmi les auteurs de ce recueil, Juan del Encina (1468-1529) est un des plus appréciés.
Voici quelques titres :
- Los sospiros no sosiegan (les soupirs ne se calment pas)...
- Si d´Amor pena sentís...
- Qu´es de ti desconsolado...
- Si Amor pone las escalas...
Chut... Teresa Berganza a le bonheur de vivre cette vue en haut de page, possédant un appartement en ce lieu.




Photo Alba





Photo Alba



Photo Internet
Cancionero.




Photo Alba

Délicieuse soirée dans ce cadre incomparable, musique enchanteresse accompagnée de vers tout simples dans leur beauté.
Concert troublé agréablement par les cris des martinets, des corneilles, les hirondelles étaient plus calmes. 
Naturellement nous avions envahi leur espace.
Cela ne m´a pas gêné du tout, au contraire.




Photo Alba

Si cela vous intéresse un peu d´ histoire d´Espagne, relatant l´époque des Rois Catholiques, date à laquelle fut écrit ce "Cancionero de Palacio".
Les Rois Catholiques : Isabelle 1ère de Castille et Fernando de Aragón.
C´est sous leur règne qu´ils ont réussi à expulser les Arabes d´Espagne (1492), récupérer la dernière province arabe (Granada), annexer les Îles Canaries et appuyer Christophe Colomb pour organiser l´expédition qui découvrira l´Amérique (1492).




Photo Alba

Promenade après le concert, admirant... 
Les lumières de Madrid sur la droite, nous sommes à 50 km de Madrid et à 30 km de chez moi.
 San Lorenzo del Escorial (1000 m d´altitude) est un lieu de vacances apprécié pour la qualité et fraîcheur de son climat en été.
L´été culturel dure juillet-août.
A bientôt donc.
Un lien, si vous voulez écouter ce cancionero :
http://www.youtube.com/watch?v=ddVuhGZZBQ4

22 commentaires:

  1. Je te souhaite de nombreuses soirées comme celle-ci cet été. Ton billet m'a rappelé de très beaux souvenirs du festival d'Aix en Provence : beau cadre, musique, et martinets...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annie.
      A très bientôt et bonnes vacances.

      Supprimer
  2. Que du bonheur dans ce billet, Alba !
    Tes photos, tout d'abord, et puis la découverte pour moi de Juan del Encina, dont je ne connaissais que "Si abrá en este baldrés" entendu sur l'album "España" (dont j'ai parlé dans mon récent billet "Ensaladas".
    Je viens d'écouter une interprétation par la Schola Martialensis de Limoges et je suis conquise ! J'aime particulièrement le tambourin rythmant cette polyphonie, il me rappelle un peu la cadence du Boléro de Ravel.
    Tu me diras si tu as entendu quelque chose de similaire, ou pas, lors du concert à San Lorenzo del Escorial ...
    Je suis ravie pour toi de la chance que tu as eue de rencontrer Macarena et Rosana. De nouvelles amitiés, c'est toujours du bonheur :)
    Bises et bon début de semaine, Alba

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia de ta gentille réponse.
      Oui ce fut une soirée inoubliable.

      Supprimer
  3. Une belle rencontre
    Une douce soirée
    Je ne connaissais pas Juan del Encina ni les villancicos
    Merci pour cette découverte
    A l'inverse de Tilia je n'ai pas beaucoup aimé l'interprétation dont elle parle justement car cela me rappelle trop le Boléro de Ravel,j'ose le dire je ne supporte pas ce le Boléro de Ravel
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aloïs, nous avons la chance en Castille d´avoir de nombreux concerts durant l´été dans des sites remarquables, je vais essayer d´assister à certains d´entre eux.

      Supprimer
  4. Le palais m'impressionne quelque peu mais ta soirée a dû être agréable avec un compositeur, Juan del Encina que je ne connais point et que je me suis empressée d'aller écouter sur Youtube ! Musique renaissance espagnole qui m'a fait penser de suite à un concert avec Garido comme chef d'orchestre ! Et, cerise sur le gâteau, tu as fait de sympathiques rencontres !
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  5. Tout est découverte et ce répertoire musical me plait.
    Je vais écouter cela grâce à Qobuz et vous remercie pour ce délicieux billet.
    Demain, vous retrouverez vos nouvelles amies, c'est une belle rencontre!
    Amitiés.
    Miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J´aime la Musica Antigua, elle m´apporte une certaine sérénité et ici en Castille, j´ai la chance d´avoir de nombreux concerts en été dans ses nuits éclatantes.

      Supprimer
  6. J'aime énormément Juan de la Encina et la musique de cette époque. Dans un tel cadre, ce devait être magique...veinarde!
    Belle journée Alba.

    RépondreSupprimer
  7. Ton été commence bien avec tous ces concerts et autres découvertes! Vive le soleil d'Espagne!

    RépondreSupprimer
  8. Un très bel endroit dans la nuit espagnole si douce, l'idéal pour écouter de la musique ! Merci pour le lien aussi !
    A bientôt chère Alba, je pars demain m'occuper de mon moulin ! Et aussi, si tu continues à m'appeler Brigitte ... je crois que je finirai par t'appeler Mercedes ou Rosita par exemple !!!! Je m'appelle ARIANE !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes mes excuses Ariane, ma mémoire flanche...
      Bel été à toi.

      Supprimer
  9. ma tournée des blogs se fait en musique, les genres varient et j'aime ça
    Je me souviens de ma première visite à l'Escorial j'étais adolescente et ce lieu m'avait à la fois impressionné et enchanté par sa beauté

    RépondreSupprimer
  10. Merci Dominique.
    En effet ce Monasterio-Palacio de l´Escorial peut surprendre la première fois que tu le découvres.
    Je dois te dire que cette 1 ère fois que je l´ai vu, je fus très désorientée par son austérité, sa rigueur.
    Imagine, moi la jeune Française du Val de Loire habituée à l´architecture de ses châteaux Renaissance...
    Ce fut réellement un choc pour moi.
    Puis on évolue...
    Bel été à toi.

    RépondreSupprimer
  11. tu me fais vivre une belle soirée d'été.....virtuellement!!

    RépondreSupprimer
  12. ET que voilà une rencontre sympathique ! Partage et amour de la musique, tout pour se plaire !

    RépondreSupprimer
  13. Quel magnifique endroit pour une belle soirée musicale...et en plus Teresa Berganza a un appartement au-dessus !!
    uun bel été à vous Alba....
    Amitiés. Lala

    RépondreSupprimer
  14. Oh là là. ça me rappelle un petit voyage, un Noël. Invitée par une orpailleuse madrilène, j'ai passé Noël et Nouvel An dans sa famille. Des crabes, les meilleurs, ramenés de Navalgas, où se passe les compétitions d'orpaillage, étaient délicieux. Ma copine, m'a amené un peu partout en dehors de ses heures de travail. J'ai bien sûr visité la région, seule, à dose intensive tous les jours. J'adore ! J'ai vu des beautés.
    Chaque fois que je descendais en Asturie, j'hésitais à faire le détour par Madrid. MAIS, en voiture, c'est impossible pour moi ! Cette circulation m'effraie. Il faudrait laisser la voiture dans un village et faire le reste en transport publique.Bonne journée.

    RépondreSupprimer