samedi 5 janvier 2013

Gauguin, Macke, Delaunay, Kandinsky, Matisse, Rousseau... au Museo Thyssen-Bornemisza. Madrid


Paul Gauguin

" En approchant d´autres oeuvres, on donne un éclairage nouveau." d´Henri Loyrette. Président Directeur du musée du Louvre.

Je n´étais pas très décidée à retourner voir Gauguin
Certainement une bonne intuition m´a conduit vers les pas du Museo Thyssen-Bornemisza ce jour-là.
Le choix des tableaux accompagnant ceux de Gauguin m´a séduite. Une explosion de merveilleuses couleurs.
Le choix de tableaux de Gauguin est très réussi, des dessins aussi qui m´ont émerveillée.
Gauguin :
"Je suis un grand artiste et je le sais. C´est parce que je le suis que j´ai tellement enduré de souffrances. 
Pour poursuivre ma voie, sinon je me considérerai comme un brigand.
Ce que je suis du reste pour beaucoup de personnes (...)
Ce qui me chagrine le plus c´est moins la misère que les empêchements perpétuels à mon art que je ne puis faire comme je le sens (...).
Je sais depuis longtemps ce que je fais et pourquoi je le fais.
Mon centre artistique est dans mon cerveau et pas ailleurs et je suis fort parce que je ne suis jamais dérouté par les autres et que je fais ce qui est en moi."

Et en fin de visite, je passe toujours vers la librairie. J´ai fait une belle découverte, passionnante afin de mieux connaître l´artiste, le personnage.
Lettres et Notes éparses de Gauguin.

Livre : Oviri de Paul Gauguin. folio essais. Ecrits d´un sauvage.
Oviri veut dire sauvage en tahitien.
Oviri est le nom qu´il a donné à une de ses sculptures qui, il me semble a été installée sur sa tombe aux Îles Marquises, selon son propre désir.
Je vous parlerai du livre dans un prochain billet.



Paul Gauguin





Paul Gauguin




Kandinsky
Improvisation 6 African.




Robert Delaunay
Portuguese woman. Museo Thyssen-Bornemisza. Madrid.




August Macke
Marché à Tunis.


Matisse. Tapisserie murale.

Pour réaliser les tapisseries murales(sérigraphies sur lin) dédiés à l´Océanie, Matisse immobile dans son lit (appartement de Paris), a commencé à découper diférentes sortes de poissons, coquillages, oiseaux. Il demanda à son assistante Lydia Delectorskaya de les coller sur les murs du studio.



http://www.museothyssen.org/microsites/prensa/2012/Gauguin/Listado_obras.pdf




13 commentaires:

  1. Oh, j'aime énormément les tableaux que tu nous montres! Ils me sont tous inconnus (les tableaux!!!).
    tentation de sauter dans un avion et....enfin, grâce à toi j'en vois quelques uns, grand merci Alba!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jusqu´au 13 janvier Colo, viens vite.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup les visages dessinés par Gauguin et le "Marché à Tunis" d'August Macke: on y sent la vérité de l'instant et le regard du peintre dans l'authenticité non pas d'une démarche, mais d'un moment pleinement vécu.
    Merci de nous faire partager vos enthousiasmes pour ces oeuvres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi Anne. D´un moment pleinement vécu, comme tu le notes.

      Supprimer
  3. Ces derniers temps où je me suis autorisé pas mal de temps à visiter les expositions j'ai beaucoup pensé à toi car chaque fois j'ai vu un tableau provenant du Thyssen
    Je ne pense pas que vous ayez beaucoup à nous envier Madrid est riche en tableaux
    Très douce journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être vas-tu nous en parler.
      A bientôt.

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas les 'Lettres et Notes éparses de Gauguin' tu as fait une belle découverte, je prends note c'est à lire.
    Merci pour ce joli post.
    Bonne fin de journée Alba!
    cath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, une approche sur l´artiste, la personne.

      Supprimer
  5. Il nous faut de la couleur même à Madrid !!!!
    Merci pour cette visite!
    Belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  6. Le premier Gauguin est une merveille que je découvre grâce à toi, Alba. Merci et à bientôt, je sens que ta lecture d'Oviri va me plaire.

    RépondreSupprimer
  7. C'est un vrai festival !
    C'est après midi c'est musée chez moi aussi mais je vais à une conférence sur la Renaissance, quelque soit la période je ne me lasse pas de la peinture

    RépondreSupprimer